Vous êtes ici

Lectures et méditation - 25° dimanche du temps ordinaire - 19 sept. 2021 - Année B

Mettre sa foi en Dieu à la suite du Christ

Lectures et méditation - 25° dimanche du temps ordinaire - 19 sept. 2021 - Année B

Mettre sa foi en Dieu à la suite du Christ

Il n'est pas facile de rester sourds aux sirènes du monde qui nous incitent à utiliser des moyens humains pour parvenir à nos fins. Participer à la mission du Christ suppose de lui rester fidèle, y compris dans la manière de mettre en œuvre les actions missionnaires. Les Apôtres, après avoir reçu l'enseignement du Christ sur sa passion, sa mort et sa résurrection, demeurent dans l'incompréhension face à la manière dont se déroulera le plan du salut.  Toutefois, ils comprennent qu'il faut envisager la suite de la mission de Jésus et commencent à s'organiser : qui est le plus grand parmi eux et donc le plus capable de prendre sa succession ? Pour répondre à cette question et les éclairer, Jésus désigne l'attitude de serviteur comme critère pour être le premier et il les invite à savoir accueillir les plus petits auxquels il s'identifie (évangile).

Le Christ désigne un enfant comme figure du plus petit. Pour Jésus, c'est l'obéissance et la confiance qui caractérisent l'attitude du petit enfant. Ainsi, Jésus souligne qu'il vit lui-même de sa foi en son Père et que ses disciples doivent l'imiter. L'enseignement de Jésus sur sa Passion avait laissé les Apôtres dans la crainte de l'interroger. La crainte est l'inverse de la foi. Les seules paroles échangées entre les Douze sur le chemin, à distance de Jésus et hors du champ de la foi, étaient leurs échanges afin d'organiser la suite du commandement de leur groupe.

En désignant un enfant comme figure de la foi, Jésus achève pour eux (et pour nous !) son enseignement. La foi se vérifie dans l'épreuve. Le juste croit que Dieu lui sera fidèle et qu'il l'arrachera des mains de l'oppresseur (première lecture). Jésus en donnera le témoignage dans son affrontement avec ceux qui veulent le faire mourir. Dieu ne l'abandonnera pas mais, pour autant, la souffrance et l'épreuve ne lui seront pas épargnées.

Saint Jacques manifeste aussi sa confiance dans les dons de Dieu et particulièrement dans la sagesse qui vient d'en-haut et qui produit la paix, la miséricorde et la justice (deuxième lecture). Nous aussi, soyons de bons serviteurs en mettant notre foi en Dieu qui nous prodigue tout ce qu'il nous faut pour rendre un témoignage fidèle dans le monde.

Texte tiré de missel des dimanches

Horaires de messes

Mardi 28 septembre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Mercredi 29 septembre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Vendredi 1 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Samedi 2 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Dimanche 3 octobre - 10:00 Eglise Saint-Joseph de Le Tholy
Dimanche 3 octobre - 10:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Mardi 5 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Mercredi 6 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Vendredi 8 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Samedi 9 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer

Pages

Nos Paroisses