Vous êtes ici

Lectures et méditation - 18ème dimanche du temps ordinaire - 1er août 2021 - Année B

Croire en Jésus qui se donne pour notre vie

Lectures et méditation - 18ème dimanche du temps ordinaire - 1er août 2021 - Année B

Croire en Jésus qui se donne pour notre vie

Les foules qui ont vu Jésus multiplier les pains et les poissons et qui s'en sont rassasiées espèrent trouver le pain qui « donne la vie au monde ». Elles sont à la recherche de quelque chose de matériel qui puisse assouvir toutes faims (évangile). Cette chose désirable qui garantirait la vie serait comme un trésor à conserver dans un grenier, quelque chose qu'on détiendrait pour les mauvais jours.

À cela Jésus oppose la relation de foi à laquelle tout disciple doit consentir. « Les signes » dont il parle correspondent au miracle qu'il a accompli. Il ne faut pas tant regarder la nourriture mise à disposition des foules que l'action réalisée par Jésus : elle révèle la prévenance de Dieu pour les hommes.

C'est ainsi que Dieu au désert s'était déjà manifesté quand le peuple hébreu a connu la faim (première lecture). Les cailles et la manne étaient prodiguées quotidiennement pour que le peuple fasse chaque jour l'expérience de sa foi en Dieu : le pain quotidien serait-il au rendez-vous ? Être chrétien, c'est bien faire profession de foi que Dieu est la source de la vie, que « tel un berger, il conduit son peuple » (psaume). La foi se vérifie dans les épreuves, quand justement le pain vient à manquer ou qu'il faut affronter toutes sortes de difficultés. À ce moment, il ne s'agit pas de s'accrocher à un quelconque objet mais il faut puiser ses forces dans sa relation filiale avec le Seigneur. Il en est ainsi de la grâce donnée dans les sacrements; elle n'est pas une chose invisible que nous recevrions de Dieu mais elle est de l'ordre d'une relation renouvelée avec le Seigneur: le baptême nous fait entrer dans une relation filiale avec le Seigneur et l'eucharistie nous donne d'être affermis dans une communion intime avec lui.

Saint Paul parle ainsi de la condition des baptisés qui sont des hommes nouveaux : « Laissez-vous renouveler par la transformation spirituelle de votre pensée » (deuxième lecture).
Le discours de Jésus après la multiplication des pains est bien un enseignement sur l'eucharistie. Pour y reconnaître le don du Christ, il nous faut faire l'acte de foi qui consiste à fonder notre vie non pas sur nous-mêmes mais sur lui, afin de vivre en hommes nouveaux.
Texte tiré de missel des dimanches

Horaires de messes

Mardi 28 septembre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Mercredi 29 septembre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Vendredi 1 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Samedi 2 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Dimanche 3 octobre - 10:00 Eglise Saint-Joseph de Le Tholy
Dimanche 3 octobre - 10:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Mardi 5 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Mercredi 6 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Vendredi 8 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Samedi 9 octobre - 18:00 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer

Pages

Nos Paroisses