Vous êtes ici

Lectures et méditation - Epiphanie - Dimanche 3 janvier 2021 - Année B

Théophanie

Cliquez ici : Lectures et méditation - Epiphanie - Dimanche 3 janvier 2021 - Année B

Théophanie

Théophanie ! Non, il n'est pas question de changer le nom de cette solennité mais de dire en un seul mot son sens profond : elle est manifestation (« phanie ») de Dieu (« Théo »). Manifestation bien modeste, à la mesure de ce Dieu qui veut se manifester dans la modestie. Certes, il y a l'étoile qui accompagne les mages, ces sages voyageurs, qui accomplissaient sans le savoir les prophéties (première lecture et psaume), ces astronomes en quête « du roi des Juifs qui vient de naître ». Mais plutôt que de chercher à identifier ce phénomène astronomique improbable, n'est-il pas préférable de scruter le sens et la portée de cette démarche inattendue ?

La question que posent à Hérode les voyageurs venus d'Orient met en contraste ce potentat, jaloux de sa puissance, et un enfant nouveau-né, sans faste ni arme, le seul roi, au fond, qui les intéresse (évangile). Alors, par leurs cadeaux symboliques, ils manifestent - car ils sont aussi acteurs de l’épiphanie - quelle est la personnalité de cet enfant pauvre, si fragile et démuni. C'est un petit d'homme voué comme tous ses semblables à la mort et dont la myrrhe, utilisée pour l'ensevelissement, qu'il aurait dû un jour recevoir, devait freiner un temps les effets dégradants. Mais ce pauvre, contrairement aux apparences, n'est pas un homme de rien : il est roi, dont la majesté est, bien imparfaitement, évoquée par l'or qui a, de tout temps, fait rêver les riches et les pauvres.

Cependant l'essentiel n'a pas encore été dit : ce petit, ce pauvre, n'est rien de moins que Dieu même, celui qui, seul, mérite d'être encensé. comme Christ (Messie) Jésus (Dieu sauve), « toutes les nations seront associées au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse » (deuxième lecture) que le peuple, jusque-là seul à être élu. Ce qui se réalisera « par l'annonce de l'Évangile » à tous les peuples de la terre. Pense-t-on à tout cela en partageant avec délice la galette des rois ?

Cette scène a en outre une portée qui déborde largement le cercle des personnages qui l'animent : elle concerne toutes les nations. Elle est, en fait, bien plus qu'un récit imagé; elle est un mystère de salut. Plus précisément, elle dit, à mots couverts, qu'en cet enfant qui sera connu


Tiré du missel des dimanches

Horaires de messes

Vendredi 22 janvier - 16:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Samedi 23 janvier - 16:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Dimanche 24 janvier - 10:00 Eglise Saint-Joseph de Le Tholy +
Dimanche 24 janvier - 10:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Mardi 26 janvier - 16:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Mercredi 27 janvier - 16:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Vendredi 29 janvier - 16:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Samedi 30 janvier - 16:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer
Dimanche 31 janvier - 10:00 Eglise Saint-Joseph de Le Tholy +
Dimanche 31 janvier - 10:30 Eglise Saint-Barthélémy de Gérardmer

Pages

Nos Paroisses